YTWO – TUTO TECHNIQUE

Comment poser un sticker de protection YTWO dans les règles de l’art.

En préambule, voici les caractéristiques des autocollants de la gamme 2018 :
• Epaisseur 0,3 mm
• Adhésif Acrylique
• PVC sans cadmium, calandré
• Découpe numérique
• Fabriqué en France

Ytwo propose une gamme complète de kits d’adhésifs, soit prédécoupés soit à découper soi-même. Retrouvez-la sur notre site internet

Première astuce : pensez à arrondir les angles quand vous découpez vous-même un adhésif. Cela réduit les risques d’accrochage synonymes de décollement.

Si votre cadre présente un coude important, faîtes quelques entailles au niveau de la courbe. Cela évitera les plis et les grosses bulles.

Pour éviter que les bords se décollent trop facilement, découpez les stickers avant ou au delà des arrêtes et des courbes de votre cadre.

Maintenant que vous avez votre adhésif en main, il s’agit de l’appliquer du mieux possible. Pour que le résultat dure dans le temps, il y a trois étapes importantes à suivre :
– nettoyer le cadre
– appliquer l’adhésif
– soigner les finitions.

1. Nettoyer le cadre
Pour préparer un cadre, le produit à vitre est idéal. Il va retirer la poussière et les traces de gras, ce qui est indispensable pour une bonne tenue du sticker. Une fois le cadre nettoyé, vous n’êtes pas obligé de l’essuyer, s’il reste un peu de produit à vitre ce n’est pas gênant. Attention toutefois à ne pas en rajouter avant d’appliquer l’adhésif, cette gamme n’a pas besoin d’un support humide pour faciliter l’installation.

2. Appliquer l’adhésif
Pour faciliter la pose, il faut que l’adhésif soit au moins à température ambiante. Trop froid il serait trop raide et donc plus difficile à appliquer.
Au moment de retirer le film adhésif de son support attention à ne pas mettre vos doigts sur la partie collante, vous risqueriez de faire des traces indélébiles. Présentez la bande, puis appliquez la du centre vers l’extérieur pour chasser l’air au fur et à mesure.

3. Soigner la finition
Prenez soin à bien faire coller l’intégralité de la bande adhésive en chassant toutes les bulles d’air. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour chauffer les arrêtes de votre bande adhésive afin de les coller parfaitement au cadre. Avant de partir rouler il est nécessaire de laisser reposer 24h à température ambiante.

Tout est dans la vidéo ci-dessous, vous allez voir que ce n’est pas sorcier :

Voilà, ça c’est fait. Il ne vous reste plus qu’à enfourcher votre monture et partir rider vos singles favoris!

Photos Capucine Gallioz© Race Company©

Sylvain André champion du Monde UCI BMX 2018

Le 9 juin dernier à Baku en Azerbaidjan, Sylvain s’impose d’un pneu face à son rival et ami Joris Daudet après une remontée historique sur la dernière ligne ! Il faudra la photo finish pour départager les deux frenchies et voir le pilote TiogaHTYtwo passer devant pour 6 millièmes de seconde. Incroyable !

Sylvain, bien campé sur ses pédales auto HT T1 titane, s’envole vers la victoire !

Lire la suite »

Jeff Kendall-Weed – pro rider IBIS Bicycles

Alors que nous étions en visite chez Ibis pour la présentation du RIPMO, nous avons fait la rencontre de Jeff Kendall-Weed.

Si vous ne le connaissez pas encore, jetez un œil à cette vidéo :

Le rider qui maltraite le Ripmo avec un grand sourire c’est Jeff !

Comme on a bien sympathisé avec ce personnage atypique, on lui a proposé une petite interview pour que vous fassiez connaissance.

Lire la suite »

SBG by TRANSITION

On profite de l’arrivée du nouveau Transition Sentinel Carbon pour vous expliquer le SBG.

Le SBG, Speed Balanced Geometry, est une nouveauté 2018 de Transition.

C’est un nouveau concept un peu aux antipodes de ce qui se fait actuellement. Transition l’a lancé en partant du constat que les géométries actuelles sont prévues pour aller de plus en plus vite mais deviennent de plus en plus exigeantes. Les « reach » ne cessent de s’allonger, les « stack » ont des angles toujours plus couchés et les offsets de fourches augmentent leurs déports. Alors ok, ces géométries permettent d’être plus stable à haute vitesse et de rouler toujours plus fort… quand on est pilote pro ! Le commun des mortels à deux roues se retrouve vite avec un vélo exigeant, difficile à faire tourner et au final pas amusant à rider à des vitesses « normales».

La question que s’est posée l’équipe de création de la marque américaine est la suivante :

Comment faire pour rendre un vélo maniable et facile à rouler à faible vitesse mais toujours aussi stable et efficace quand ça va vite ?

Leur réponse, c’est le SBG !

Lire la suite »