Jackpot pour les riders Raceco ce weekend

Deux événements et deux victoires ce weekend pour les riders de Race Company :

Yannick Sénéchal était à Joucas pour la première édition des All Moutain Series et nous a fait parvenir sa vision du weekend :

Crédit photo Quentin Endurotribe

« J’ai participé ce weekend à la 2e manche des All Mountain Series, à Joucas, au pied du Luberon, dans les monts du Vaucluse.

Greg Doucende et son équipe avaient concocté un menu de choix, avec 9 spéciales très variées, allant du très technique au très pédalant, du très court au très long, du caillouteux au terreux… bref, il fallait être un pilote complet pour espérer faire un résultat.

Vu ma place au Warm Up, j’ai hérité d’un bon dossard pour la course ce qui m’a permis de m’élancer au milieu des meilleurs enduristes français. Ça rajoute un peu de pression au départ des spéciales, mais offre l’immense avantage de ne pas avoir à doubler de pilotes plus lents en plein chrono, ce qui fait toujours perdre de précieuses secondes.

J’étais donc coincé entre Jordan Regner et Yannick Pontal. Les premières spéciales m’ont rassuré et mis en confiance car j’ai vu que j’étais dans le coup au niveau des chronos. En effet, Yannick Pontal, qui partait 30’’ après moi, ne me reprenait rien, même dans la longue spéciale 2 de plus de 13 minutes.

Après une dernière spéciale sublime le samedi à la tombée de la nuit, la bonne nouvelle tombe, je suis 7e au scratch, juste derrière Florian Nicolaï et devant Nicolas Quéré et Yannick Pontal.

Après une soirée très sympa au gîte, où on a bien rigolé, me voilà remonté comme une pendule au départ du dimanche, avec pour objectif de garder ma place.

Malheureusement, la première spéciale ne se passe pas très bien, à cause d’un saut de chaine dans un raidillon en montée, que je suis obligé de négocier à pied. Le temps de remettre ma chaine et c’est 10 précieuses secondes qui se sont envolées.

La suite de la journée s’est mieux passée, avec de belles liaisons à travers les superbes monts du Vaucluse et de belles spéciales, en particulier la dernière, sublime, qui arrive au cœur du village de Joucas.

Au final, je suis donc 1er master et 7e au scratch, au milieu de très beau monde, ce qui me comble pleinement et me met en confiance pour les échéances à venir.

Mais avant ça, rendez vous le weekend prochain aux Santacruz Days à Villars, pour un moment de détente et de ride plaisir en ‘’famille’’ ! »

Le top 10

1 Jérome Clementz
2 Nicolas Lau cube
3 Alexandre Balaud
4 Nicolas Filippi
5 Florian Nicolaï
6 Jeremy Arnould
7 Yannick Sénéchal
8 Nicolas Quéré
9 Yannick Pontal
10 Kevin Miquel

De son coté, le rider du team Santacruz MIA Maurin Trocello avait préféré jouer local en s’engageant à l’enduro d’Istres.

« Bien sympa ce We à Istres pour leur 5eme enduro .

Samedi aprèm, tout le monde s’est retrouvé sur la colline des Quatre Vents qui surplombe l’étang de Berre, pour attaquer les reco.

Les organisateurs nous avaient préparé quatre spéciales à faire deux fois chacune le dimanche. Quatre spéciales hyper courtes mais incroyablement fun et techniques, chacune offre son lot de passages très engagés.

Dimanche matin, premier départ à 9h. Je me suis régalé de rouler à bloc sur ces short-tracks ! Dans l’après-midi, après six spéciales, j’apprends que je suis en tête avec une petite poignée de secondes d’avance sur Arnaud Faucher, il ne reste que deux spéciales.

Le plus gros est fait, je n’ai presque plus qu’à gérer. Mais au 2/3 de la « 7″, je coupe mon pneu qui déjante aussitôt, je termine quand méme la spéciale sur la jante dans un énorme vacarme et un nuage de poussière. Au final, ça m’a permis de garder une avance suffisante pour conserver ma première place.

C’est vraiment un enduro qui mérite d’être connu, le format est assez atypique, mais c’est un régal à rouler pour qui aime allier enduro et technique. »

Deux courses et deux victoires, un bon weekend donc pour nos pilotes !

Crédit photo Cedric Carrez et Quentin Endurotribe